Informations sur le livre

ISBN10 : 2748170644

ISBN13 : 978 - 2748170644

Prix public : 23,90 €

Editions : Le Manuscrit

Un extrait du livre

Elle se tenait les mains contre les tempes, ses coudes reposant sur la longue table en bois massif de la salle à manger. Sa tête esquissait un lent signe de dénégation. Comment en était-elle arrivée là ? A quel moment avait-elle été inattentive ? Et surtout maintenant qu'elle avait conscience du danger, qu'avait-elle la possibilité de faire pour tout arrêter ? Pour que tout ne recommence pas comme avec son père quinze ans plus tôt… Pleins d'émotions la perturbaient : un mélange de peur, de colère, d'impuissance et la sensation du destin qui s'acharne… Cela faisait maintenant un an que cela couvait. Hélène avait fait comme si tout allait bien. Elle avait fui, ne voulant pas affronter la réalité et n'avait pris en considération que ce qui l'arrangeait. Elle appelait cela son côté positif et optimiste. Elle pouvait être fière… Voilà où sa stratégie de négation de la vraie vie l'avait menée…

 

Sur le moment, cela avait été plus facile. A présent, désarmer la bombe à retardement allait être cent fois plus pénible et dangereux que si elle s'y était prise dès les premiers symptômes. Lors du décès de son père, elle était passée par des périodes noires où elle avait eu tendance à se plaindre constamment sur ce qu'elle n'avait pas, adoptant avec complaisance un rôle de victime, négligeant les bons côtés de la vie, passant à côté de chouettes moments. Elle avait eu la chance d'être entourée à ce moment là et personne n'avait essayé de lui faire comprendre qu'il était temps d'apprendre à s'assumer et de se prendre en main. Elle avait quand même été obligée de voir les choses telles qu'elles étaient, quelques années plus tard, acceptant la dure réalité : oui, son père était mort et oui, sa mère s'était enfuie quelques mois plus tard avec son amant du moment : un agent de change de douze ans son cadet. Oui, elle avait bien vu que son père n'allait pas bien avant de mourir mais, non, elle n'aurait pas pu y faire grand chose. Elle n'était pas majeure au moment des faits et son père ne l'avait jamais prise comme confidente. Il lui disait juste que son travail était très prenant, qu'il avait des soucis, et qu'elle ferait mieux de penser à réviser son bac plutôt qu'à vouloir résoudre « les problèmes de rentabilité scientifique », terminologie qui ne voulait strictement rien dire et qui permettait à son père de se tirer des situations embarrassantes par une pirouette.

 

Oui, elle allait être obligée d'ouvrir les yeux, de sortir de son attitude de « la femme qui soutient et excuse son mari quoi qu'il arrive ». Il y avait un problème et ce n'était pas en achetant des fringues de marque, en allant chez le coiffeur ou se faire masser que cela s'améliorerait. Elle passa sa main manucurée dans ses cheveux châtains méchés. Elle se sentait angoissée et en même temps euphorique. Elle allait agir au lieu de se faire assister. Cela la changerait. Ça ne lui était pas arrivé depuis la mort de son père. Elle avait toujours été entourée. Sa vie confortable ne la menait nulle part. Elle avait accepté son rôle de femme au foyer qui travaille un peu et élève sa fille. Elle avait perdu toute son originalité et son individualité. C'était sécurisant pour son entourage, mais elle se sentait anesthésiée...

 

Quelques photos

J'ai quelques photos prises au moment où je travaillais sur le livre. Je m'en suis inspiré pour écrire certaines scènes de Répétition.

L'écriture du livre

Mon précédent livre, Secrets de Famille, sort début 2004. Depuis fin 2003, j’ai, à nouveau, envie d’écrire un nouveau roman, toujours dans le suspense car j’ai beaucoup aimé écrire Secrets de Famille. En revanche, je veux sortir du cadre de la famille (utilisé dans mes 2 premiers romans) pour découvrir autre chose. Je choisis le milieu de l’entreprise.

 

J’entends à la radio, à la même époque, un fait divers sur les OGM au Canada qui me marque et je sais alors que j’ai le thème de mon prochain livre : le milieu des OGM. J’entreprends de me documenter car je n’ai pas du tout une formation scientifique et je veux être crédible. Je télécharge des centaines de pages d’internet et je vais aussi à la médiathèque de Saint-Quentin-En-Yvelines pour potasser des livres sur le sujet. J’y passe un temps fou, mais cela me permet d’affiner mon idée et de m’inspirer d’articles réels que je romance ensuite largement.

 

Je souhaite reprendre comme lieu, la vallée de Chevreuse, Parc régional, qui a beaucoup de champs. Je m’y promène et m’inspire de lieux ou de paysages pour mettre en place mon intrigue.

 

Ce nouveau livre est également un suspense. La thématique est simple : A quoi est-on prêt pour de l’argent ? Quand des intérêts financiers sont très importants, jusqu’où peut-on aller ? Peut-on mettre en danger la santé des gens qui nous entoure ? Tuer les personnes qui gênent ? Mentir et faire des faux ? Pour mettre en œuvre ces thèmes, le monde des OGM très controversé est un bon creuset ; l’entreprise, lieu d’ambitions et d’enjeux importants aussi. J’approche le sujet avec une femme qui, inquiète sur la santé de son mari travaillant dans la même entreprise que son propre père, va enquêter sur les pratiques douteuses de cette firme…

 

Lors d’une interview sur « Secrets de famille » en tant qu’ancienne élève à la faculté de Saint-Quentin-en-Yvelines, je discute avec Raphaëlle Marcoin qui me demande de lui parler de mes projets à venir. Je lui parle de « Répétition » et de mes recherches. Elle me met en contact avec le professeur Bernard Mignotte qui travaille au Laboratoire de Génétique et Biologie Cellulaire de l’UVSQ. Cet homme charmant prendra un temps précieux à me relire pour corriger toutes mes erreurs. Je ne l’en remercierai jamais assez.

 

Fin 2004, Gérald, mon cher et tendre, se joint à mon équipe de relecteurs qui n’est alors plus constituée que de ma mère et ma sœur puisque ma grand-mère nous a quittées au début de l’été. Il découvre les affres de la création de l’écrivain… et m’apporte beaucoup de sérénité.

J’ai aussi eu l’aide impressionnante et méthodique de Jean-François Montagne qui a fait une lecture typographique avant publication et m’a été d’un grand secours dans la mise en forme du roman. Un grand merci à lui aussi.

 

Ce livre peut être commandé sur internet que ce soit en version papier ou numérique sur tous les sites connus (Amazon.fr / Fnac.com / Priceminister.com / decitre.fr….) ou sur le site de l’éditeur (Manuscrit.com), mais également dans toutes les librairies.